HISTORIQUE | DEVENIR MEMBRE | NOUS JOINDRE    

ACCUEIL | À PROPOS DE NOUS | LE LAC | QUALITÉ DE L'EAU | CONSEILS AUX RÉSIDENTS | PROJETS | DOCUMENTATION

 

Vieillissement du lac

Les lacs vieillissent naturellement et cette évolution se déroule normalement sur une échelle de temps relativement longue. Ce phénomène, que l’on nomme eutrophisation, est le processus d’enrichissement graduel d’un lac en matière nutritive faisant passer son état oligotrophe (peu nourri) à eutrophe (bien nourri). Cet enrichissement provoque une augmentation de la production biologique, notamment une plus grande abondance des algues microscopiques et des plantes aquatiques. Cette production accrue se traduit notamment par une plus grande accumulation de sédiments et de matière organique, une réduction de l’oxygène dissous dans l’eau et le remplacement de d’organismes par des espèces mieux adaptées aux nouvelles conditions. Le vieillissement d’un lac peut être accéléré par les activités humaines qui prennent place sur les rives et dans le bassin versant. Ces activités ont pour effet d’augmenter les apports en matière nutritive au lac. Le vieillissement prématuré est un des principaux problèmes qui affectent les lacs de villégiature et les lacs situés en milieu agricole et urbanisé.

Ces dernières années des améliorations ont été constatées pour certains paramètres. Cela suggère que les efforts pour la renaturalisation des berges génèrent des résultats. Parmi les paramètres observés, la transparence est celui qui est le plus vérifié, soit à dix reprises.


TABLEAU DE LA TRANSPARENCE
MOYENNE ANNUELLE OBSERVÉE AU COURS DES CINQ DERNIÈRES ANNÉES

 
2010
2011
2012
2013
2014
2015
Transparence
3.1 mètres
3.4 mètres
4.0 mètres
4.1 mètres
4.2 mètres
3.5 mètres

La SCLL participe depuis 2009 au Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL). L’expertise scientifique de ce réseau est fournie par le ministère de l’Environnement. À l’aide des paramètres retenus, les experts situent présentement le niveau d’évolution du lac Lovering dans la zone oligo-mésotrophe. Il s’agit de la phase qui précède la phase du milieu de vie d’un lac. Les experts du ministère recommandent l’adoption de mesures pour limiter l’apport des matières nutritives issues des activités humaines. Cela permettrait de préserver l’état du lac et de ses usages.



Le Réseau de surveillance volontaire des lacs - Site du MDDELCC:
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/rsvl/methodes.htm
Résultats 2015

Les méthodes
Qu’est-ce que l’eutrophisation?
Comment surveiller l’eutrophisation?
Comment évaluer l’eutrophisation?
Comment mesure-t-on les descripteurs?



 
 

 

© Société de conservation du lac Lovering