HISTORIQUE | DEVENIR MEMBRE | NOUS JOINDRE    

ACCUEIL | À PROPOS DE NOUS | LE LAC | QUALITÉ DE L'EAU | CONSEILS AUX RÉSIDENTS | PROJETS | DOCUMENTATION

 

Évaluation de l’impact des vagues de wakeboats sur l’érosion des berges au lac Lovering et au lac Memphrémagog

Date de début : Été 2012

CONTEXTE
Depuis quelques années, on assiste à une augmentation de la présence sur nos cours d’eau de bateaux de type wakeboat, ces embarcations de plaisance munies de moteurs plus performants qui leur permettent de générer des vagues de grandes amplitudes. A première vue, l’énergie crée par ces vagues semblait soulever de très grandes quantités de sédiments et induire une accélération de l’érosion des berges tout en constituant un danger pour les baigneurs et les petites embarcations.

OBJECTIF

Développer un cadre scientifique permettant de valider l’existence, l’ampleur et les modalités des impacts des vagues surdimensionnées engendrées par des wakeboats sur l’environnement lacustre au Québec sur la base de mesures effectuées au lac Lovering et au lac Memphrémagog.

DESCRIPTION GÉNÉRALE DU PROJET
Été 2012 : Étude préliminaire sur le sujet réalisée au lac Lovering
Printemps 2013 : Signature d’un protocole d’entente avec le PARFAC, le programme d’aide financière à la recherche dans le cadre des services d’aide à la collectivité de l’UQAM, établissant que le projet se fera sous la supervision du docteur Yves Prairie et pour le compte de la SCLL et de MCI.
Eté 2013 : Selon un plan expérimental contrôlé, trois sites dans chaque lac ont été tour à tour instrumentés pour acquérir les données physiques permettant de quantifier l’énergie induite par le train des vagues de wakeboat qui atteignent les berges selon plusieurs combinaisons de trois facteurs principaux : 1) le type de déplacement de l’embarcation, caractérisé par la vitesse du bateau, et donc le type de vagues créées; 2) la distance de la rive à laquelle passe l’embarcation (100, 150 et 200 m); 3) le type de rivage, suivant la pente de la rive. L’énergie apportée par les vagues des wakeboats a été mesurée à l’aide d’un micro-ADV (Acoustic Doppler Velocimeter), qui permet de mesurer la vitesse de l’eau dans les trois dimensions et ce, à fréquence élevée (25 fois/seconde). Pour mesurer la remise en suspension des sédiments, un échantillon d’eau a été prélevé avant et après chacun des passages de bateau à chaque site d’échantillonnage et analysé en laboratoire.

RÉSULTATS
Les conclusions du rapport du docteur Prairie indiquent que le passage de bateau de type wakeboat cause un impact considérable sur le rivage lorsqu’il passe à 100 mètres, et que tous les passages à moins de 300 mètres ajoutent de l’énergie significative aux vagues naturellement présentes avec le vent.

SUIVIS
La SCLL et le MCI ont demandé à la MRC de Memphrémagog et aux autorités municipales d’entreprendre des démarches pour que soit instaurée une réglementation limitant à une distance de 300 mètres la conduite de bateaux lors de la pratique de sports nautiques générant des vagues surdimensionnées.

POUR PLUS D'INFORMATION
Évaluation de l'impact des vagues créées par les bateaux de type wakeboard (PDF)
Suivi sur les résultats de l'étude d'impact des vagues surdimensionnées (PDF)


 
 

 

© Société de conservation du lac Lovering